Chirurgie Esthétique et Reconstructrice

La reconstruction mammaire consiste à reconstituer le sein après son ablation (mastectomie totale). Elle fait partie intégrante de la prise en charge du cancer du sein. On distingue la reconstruction mammaire immédiate et la reconstruction mammaire secondaire.

 

 

La reconstruction mammaire immédiate (RMI) consiste en l'ablation et la reconstruction du sein dans le même temps opératoire. Cela n'est pas toujours possible et l’indication est posée en réunion de concertation multidisciplinaire (chirurgien cancérologue, oncologue médical, radiothérapeute, chirurgien plasticien) en prenant en compte les caractéristiques de la tumeur, les traitements à venir, l'état général de la patiente, sa morphologie et son souhait. La RMI peut également se faire lors d'une chirurgie de prévention en cas de prédisposition familiale au cancer du sein. La RMI peut être faite par implant prothétique  ou par un lambeau (c'est-à-dire en utilisant les propres tissus de la patiente).

 

La reconstruction mammaire secondaire se fait à distance de l’ablation du sein, souvent plusieurs mois après la fin des traitements, en fonction de la qualité de la cicatrice et de l'état général de la patiente. Elle peut également se faire soit par la pose d'une prothèse soit par un lambeau. 

La reconstruction secondaire se déroule en plusieurs étapes :

Première étape -reconstruction du sein par implants prothétique, lambeau ou transfert graisseux.

Deuxième étape - symétrisation du sein controlatéral.

Troisième étape - reconstruction de l’aréole (par greffe de peau ou tatouage médical) et reconstruction du mamelon par lambeaux locaux ou greffe du mamelon controlatéral.